http://nothing-wrong.cowblog.fr/images/growmebyhappykootied3dbcnc.jpg
Oh mon dieu
je me sens si seule ce soir, énervée de tout contre tous - j'ai envie de sortir, de boire et d'oublier tout. Et c'est ce même soir qu'il pleut et qu'il ne se passe rien. J'ai donc bu trois verres de vin - assez pour me fatiguer et être contente de me retrouver au lit devant Charlie Hunnam. Je reçois ces messages qui ne m’énervent plus mais qui me font finalement de la peine - récit d'une fin d'amitié. Je pense que je fais bien plus d'efforts - non pas efforts - je pense que je n'ai pas besoin de faire d'effort pour les voir, moi. Parce que j'en ai envie, mais encore une fois on n'a pas la même façon de fonctionner. Et puis la semaine dernière il a dormi chez moi, sur les coups de quatre heures "c'est trop la merde - je peux dormir chez toi?" Oui tu peux, et moi je rentrais de ma soirée, un peu bu aussi. Je me suis surprise, c'est vrai, à me dire : Peut-être que cette fois il pourrait dormir avec moi, il y a deux chambres vides mais j'ai besoin de quelqu'un. Alors voilà tout s'est fait sans aller trop loin, je savais que sinon je l'aurais regretté. Mais besoin de ses bras. Puis il ne faut pas en parler, je n'ai jamais aimé ça - leur cacher quelque chose, mais c'est comme ça. Et je me sens seule encore ce soir, j'ai un peu peur aussi. Dans moins de deux mois je ne serais plus en France, et en l'écrivant je réalise. Dans deux moi je vivrai en Italie.

Sarà solo me, nient'altro che me - Paura ed eccitazione, forse trovero quello che cerco (Cosa sto cercando?)
EVASIONE